Le projet de loi de finances (PLF) 2021 devrait contenter les entreprises

Le projet de loi de finances pour 2021 a été présenté lundi 28 septembre. Afin de rendre les sociétés plus compétitives, il prévoit notamment une diminution de l’impôt sur les sociétés, ainsi qu’une baisse des taxes sur le chiffre d’affaires et la valeur ajoutée des entreprises.

Malgré la crise sanitaire, le gouvernement continue d’appliquer sa stratégie de baisse de la pression fiscale en faveur des entreprises.

Le PLF pour 2021 a été présenté en conseil des ministres lundi 28 septembre. Il confirme la baisse du taux d’impôt sur les sociétés (IS) déjà engagée par la loi de finances précédente. Les entreprises devraient donc voir leur taux d’IS converger vers 25 % en 2022 avec une étape intermédiaire en 2021 de 28 à 26.5% (pour les entreprises ayant un CA inférieur à 250 millions €).

En plus de la baisse de l’IS, le PLF 2021 prévoit une diminution de la contribution économique et territoriale. Cette taxe comprend la CVAE dont le taux serait divisé par 2 et la CFE qui devrait baisser également.

Améliorer la trésorerie des entreprises

Dans le but d’aider les entreprises à reconstituer leur trésorerie, le gouvernement souhaite également rétablir deux dispositifs.

  • L’étalement de la plus-value de cession d’un immeuble dans le cadre d’une opération de cession-bail ;
  • La réévaluation libre. Objectif : améliorer la structure financière d’une entreprise.

Favoriser l’embauche des jeunes

Le gouvernement a choisi d’intégrer le plan de relance de 100 milliards d’euros dans le PLF. Les aides en faveur des jeunes sont donc inclues dans le PLF. Il est ainsi prévu de soutenir financièrement l’embauche des salariés en alternance grâce à une aide à l’apprentissage et une aide au contrat de professionnalisation.

Afin de stimuler l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, un autre dispositif a été créé. Une aide pouvant aller jusqu’à 4 000 € sur la première année de contrat sera attribuée aux entreprises qui embauchent un jeune collaborateur en CDI ou CDD de 3 mois et plus pour un salaire allant jusqu’à 2 fois le SMIC. Cette aide sera octroyée pour les contrats conclus entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Des mesures écologiques

Le PLF comprend un grand plan écologique de rénovation des bâtiments, le financement de la stratégie hydrogène et la décarbonisation de l’industrie.

Le PLF pour 2021 n’est pas encore totalement entériné. En effet des discussions autour de ce projet auront lieu à l’Assemblée nationale du 12 au 19 octobre 2020. L’adoption définitive interviendra au plus tard le 18 décembre 2020. Quoiqu’il en soit, la volonté de ce projet devrait être de soutenir les entreprises face à la crise traversée.